Les produits de protection des cultures

Une utilité reconnue

Dans un contexte de population mondiale croissante et de terres arables de plus en plus rares, il est stratégique de maintenir des rendements agricoles élevés ; les produits phytopharmaceutiques ont un rôle essentiel en agriculture, puisque sans eux, les rendements agricoles chuteraient de 60 à 80% (en fonction des variétés végétales). Ils permettent aussi d’utiliser moins d’eau.

Ils ont pour fonctions de détruire les mauvaises herbes, qui détournent à leur profit la lumière et l’eau nécessaires à la croissance de la plante ; de lutter contre les insectes qui s’attaquent aux plantes, les rendant impropres à la consommation, et qui peuvent être vecteurs de virus potentiellement dangereux pour la santé des consommateurs ; et de combattre les maladies provoquées par des agents pathogènes (champignons…) qui compromettent le développement des cultures et altèrent leur qualité.

La protection des plantes constitue donc un outil indispensable dans la mise à disposition de produits alimentaires frais, sains, garants d’une bonne hygiène de vie, à un coût raisonnable pour les consommateurs. Enfin, contrairement aux idées reçues, certains produits de protection des plantes sont autorisés en agriculture biologique (règlement 2092/91).