Perspectives inattendues données par un fondateur d’une grande ONG environnementaliste

28/02/2011

The Vancouver Sun, journal canadien anglophone, a donné récemment la parole à un des fondateurs de Greenpeace, Patrick Moore, à l’occasion de la publication de son livre intitulé Confessions of a Greenpeace Dropout: The Making of a Sensible Environmentalist.

Dans son article, Patrick Moore résume sa position en quelques points dont voici des extraits concernant l’agriculture et l’alimentation :

  • « La science génétique, incluant le génie génétique, va améliorer la nutrition et donner une fin à la malnutrition, augmenter les rendements agricoles, réduire l’impact environnemental de l’agriculture, et améliorer la santé des gens et de l’environnement. »

  • « De nombreuses campagnes activistes ont été élaborées pour nous faire peur de produits chimiques utiles, en désinformant et en créant des peurs injustifiées. »

  • « La pauvreté est le pire problème d’environnement. Le bien-être et l’urbanisation stabiliseront la population humaine. L’agriculture devrait être mécanisée dans toutes les régions en développement. La maladie et la malnutrition peuvent être largement éliminées en utilisant les technologies modernes. Les soins de santé, les conditions sanitaires, l’alphabétisation et l’électrification devraient être fournis à tous. »     

Le texte complet peut être consulté ici.