OGM dans l’alimentation animale : aussi nourrissant que d’autres aliments

23/12/2011

7 chercheurs ont évalué les données d’études scientifiques menées sur des animaux nourris avec du maïs, des pommes de terre, du riz, du soja et du triticale génétiquement modifiés. Il s’agit d’études de 3 mois avec des rats et d’études à long-terme menées avec une grande variété d’animaux : rats, souris, vaches laitières, saumons, singes, poulets, chèvres, moutons, cailles et cochons. Une douzaine d’études concernent de 2 à 5 générations successives d’animaux.

Après avoir examiné en détail les résultats des 24 études et les statistiques, les auteurs concluent à l’absence de risque pour la santé. Ils considèrent que les cultures OGM « sont nutritionnellement équivalentes à leurs contreparties non-OGM et peuvent être utilisées de manière sûre dans l’alimentation humaine et animale. »

Toutes les études ont été publiées entre 2002 et 2010.

Cette nouvelle synthèse confirme encore plus la sécurité d’emploi des OGM qui a déjà été évaluée dans d’autres études animales dont une liste impressionnante peut être retrouvée sur le site de la Fédération des Sociétés de Science Animale (FASS, Federation of Animal Science Societies).    


Référence 

Chelsea S., Bernheim A., Bergé J-B., Kuntz M., Pascal G., Paris A. and E.Ricroch. 2011. Assessment of the health impact of GM plant diets in long-term and multigenerational animal feeding trials: A literature review. Food Chem. Toxicol, doi :10.1016/j.fct.2011.11.048.