15 années de cultures OGM en Argentine

19/12/2011

ArgenBio, Conseil Argentin pour l’information et le développement des biotechnologies, vient de publier une étude, dirigée par le Dr. Eduardo Trigo sur les biotechnologies végétales. Elle montre que, depuis leur introduction en 1996, les biotechnologies végétales ont rapporté plus de 72 milliards de dollars (US) à l’Argentine et ont créé 1,82 million d’emplois dans ce pays. 

Ces revenus se répartissent de la manière suivante : plus de 65 milliards viennent du soja, 5,4 milliards du maïs, et 1,8 milliard du coton.

L’étude montre également la répartition des revenus entre les acteurs. Dans le cas du soja, 72,4% des revenus sont allés aux agriculteurs, 21,2% à l’Etat argentin, et 6,4% aux fournisseurs de technologie (semences et désherbants). Avec le maïs, 68,2% des revenus sont allés aux agriculteurs, 11,4% à l’Etat et 20,4% aux fournisseurs de semences principalement.  


Références

Communiqué de presse d’Argenbio : Agricultural biotechnology afforded the country over 70 billion dollars (en anglais)
Eduardo J. Trigo, 2011. 15 Years of Genetically Modified Crops in Argentine Agriculture. Executive summary (en anglais)