Les cultures sans labour : moins d'émissions de gaz à effet de serre !

19/01/2011

Des chercheurs de l’Université Purdue (Purdue University, USA) ont confirmé que certaines pratiques agronomiques peuvent réduire de manière significative les émissions d’oxyde nitreux, un gaz à effet de serre (GES), dans des rotations de cultures avec du maïs et du soja.

Les pratiques agronomiques sans labour, laissant des résidus de culture à la surface du sol sans les enfouir, réduisent l’oxyde nitreux de 57% par rapport à une autre pratique très fréquente de travail du sol avec un outil à dent, le chisel, qui mélange les résidus au sol.

L’oxyde nitreux est le 3ème GES le plus abondant dans l’atmosphère et a 310 fois plus d’effet que le dioxyde de carbone.  

Les résultats de cette étude, obtenus sur des parcelles en rotation expérimentale depuis 30 ans, ont été publiés dans Soil Science Society of America Journal.


Sources