Pour les amateurs ! Utiliser Roundup Jardin : un vrai service et des bonnes pratiques de désherbage

14/01/2010

Des millions d’utilisateurs amateurs plébiscitent Roundup® pour entretenir leurs jardins et leurs espaces de loisir.  Monsanto se doit de les sensibiliser aux bonnes pratiques de désherbage – au travers de ses communications et de ses produits - pour favoriser un usage raisonné de Roundup Jardin.

Roundup Jardin recommande constamment d’utiliser les bons dosages, d’appliquer les produits au bon endroit et dans les bonnes conditions météorologiques afin notamment d’éviter le transfert dans les eaux, de s’équiper d’un matériel de précision (pulvérisateur afin de limiter la quantité appliquée et d’éviter le ruissellement) et de porter les équipements de protection adéquats (gants et bottes).

Ces bonnes pratiques de désherbage sont communiquées via :

  •  Les emballages et étiquettes des produits Roundup vendus aux jardiniers amateurs, soit environ 3 millions de contacts par an. A partir de cette année des pictogrammes sur l’emballage rappellent les conseils élémentaires en termes de bonnes pratiques.
  • Plus d’1,5 million de dépliants Petites Guides des Bonnes Pratiques du Désherbage distribués en magasin depuis 2003.
  • Une section dédiée aux Bonnes Pratiques sur la page d’accueil du site Internet.
  • Plus de 2000 bornes vidéo pédagogiques en magasin sur les Bonnes Pratiques présentant conseils pratiques et bons gestes en images.
  • Des panneaux d’affichage en magasin sur les précautions à respecter avant, pendant et après le traitement.
  • Des animations en magasin sur le thème central des Bonnes Pratiques (pulvérisateurs, gants, stations météo, Questionnaire Bonnes Pratiques, récupérateurs d’eau, tabliers…).
  • Des experts conseillers en magasin qui animent des ateliers Bonnes Pratiques.
  • Le N° Vert consommateur 0800 097 097 ou www.roundup-jardin.com, où les internautes peuvent visionner, télécharger ou se faire envoyer à domicile la vidéo « Roundup et vous » qui présente tous les bons conseils pour désherber selon les Bonnes Pratiques.

                                                   

Toutes ces actions d’éducation des jardiniers amateurs les sensibilisent au désherbage responsable. Cet effort porte ses fruits puisque, concernant l’usage d’un pulvérisateur par exemple, les jardiniers amateurs utilisateurs sont aujourd’hui 82% à recourir à un pulvérisateur (plutôt qu’un arrosoir) lorsqu’ils étaient seulement 65% il y a 5 ans.