Les distorsions de concurrence plombent les filières agricoles françaises

07/10/2010

C’est ce qu’annoncent des acteurs du monde agricole. Le Paysan Breton a interviewé des responsables du syndicalisme français qui indiquent que les exportations agricoles françaises ont diminué et les importations se sont accrues. « Au total, ce sont 3 milliards [d’euros] de moins pour la balance commerciale française.»

« L'arsenal de règles franco-françaises allant au-delà des normes communautaires, ou plus strictes que celles appliquées dans les autres États membres, augmente les coûts de production » indique Bernard Esnault de la FNSEA. Le désavantage compétitif des producteurs français apparaît comme la cause des difficultés. Divers dossiers en seraient à l’origine en particulier « l'accès aux OGM, l'objectif de réduction de 50% de l'usage des pesticides en 10 ans, l'obligation de couvrir les sols en hiver […] ».

C’est probablement ce qu’a perçu le Ministre de l’agriculture quand il indique qu’ « Il faudra adapter un certain nombre d'objectifs qui ne sont plus atteignables » et qu’il demande « une pause en matière de règles environnementales », rapporté par le site Enviro2B.
Les articles sont accessibles ici et .