La Royal Society de Londres rapporte le rôle positif de l’innovation

07/05/2012

La Royal Society (*) de Londres a publié récemment un rapport concernant l’évolution rapide de la population mondiale, son niveau de consommation jamais atteint, et les défis qui en résultent pour le bien-être humain et l’environnement.
  
Les experts ont travaillé sur un sujet difficile et ont dégagé 9 recommandations concernant les facettes du développement durable, économique, sociale et environnementale. La vénérable institution rappelle que « la science et la technologie ont un rôle crucial à jouer […] en améliorant la compréhension des causes et des effets […] et en développant des méthodes pour limiter les tendances les plus néfastes […]».

Concernant l’agronomie et l’amélioration cultures pour répondre aux besoins alimentaires, le rapport rappelle que « toutes les méthodes d’amélioration génétique, mais de plus en plus les nouvelles technologies génétiques sont utilisées pour accélérer les processus et introduire la nouveauté qui aurait été inatteignable par d’autres moyens » (page 75).

Des précisions sont apportées à différents chapitres du rapport : « Des lignées de culture sont développées pour apporter de meilleurs rendements ou être tolérantes aux conditions adverses, surtout occasionnées par le changement climatique » (page 103).

Par ailleurs, « L’amélioration des variétés cultivées par modification génétique et autres techniques d’amélioration des cultures peut potentiellement apporter plus de production sur des sols marginaux ainsi qu’améliorer la valeur alimentaire. Si le gène complexe qui autorise la fixation symbiotique de l’azote peut être transféré des plantes légumineuses [comme le trèfle] aux céréales [comme le blé], les besoins en engrais azotés et les coûts de production seront réduits, bien que le rendement ne soit probablement pas amélioré par rapport aux pratiques actuelles. Un progrès sérieux est actuellement réalisé vers le ‘Grall’ des cultures OGM » (page 76).

(*) La Royal Society est une institution britannique, créée en 1660, rassemblant des spécialistes renommés du monde entier, de tous les domaines de la science, de l’ingénierie ou de la médecine. Elle fait la promotion de l’excellence scientifique et encourage l’utilisation de la science pour le bénéfice de l’humanité.


Sources

People and the planet : Summary and recommendations, April 2012, The Royal Society (Résumé du rapport)

People and the planet, April 2012, The Royal Society (rapport)