Les contraintes réglementaires, en particulier l´arrêt des autorisations de produits génétiquement modifiés dans l´UE, semblent être responsables du ralentissement des innovations dans le domaine de la biotechnologie agricole.

01/09/2009

Les contraintes réglementaires mises en place depuis environ 10 ans, en particulier l’arrêt des autorisations de produits génétiquement modifiés (GM) dans l’UE, semblent être responsables du ralentissement des innovations dans le domaine de la biotechnologie agricole, selon la revue Nature Biotechnology d’août 2009.

L’étude publiée constate que ce ralentissement pourrait avoir des coûts pour le bien-être social, un retard des améliorations nutritionnelles, de l’efficacité de la production agricole et de la protection de l’environnement. Les auteurs sont Gregory Graff, agroéconomiste actuellement à l’Université de l’Etat du Colorado, Alan Bennett, professeur de phytotechnie à UC Davis et directeur général de la Public Intellectual Property Resource for Agriculture (PIPRA), et David Zilberman, professeur d’économie agricole à UC Berkeley (USA). L’étude s’appuie sur deux enquêtes : une rétrospective sur 558 innovations en matière de qualité de produits, et une prospective sur 49 innovations qui devraient être mise au point d’ici 2015.

Le communiqué peut être consulté ici :
http://www.seedquest.com/news.php?type=news&id_article=9841&id_region=&id_category=1&id_crop=