Beaucoup de consommateurs américains seraient prêts à accepter du blé OGM si sa production contribue à une agriculture durable.

01/06/2010

C’est ce que montre une étude menée par le Conseil International d’Information Alimentaire (IFIC: International Food Information Council).

Le blé OGM ne sera probablement pas cultivé avant une décennie. Pourtant 80% des personnes sondées « ont indiqué qu’ils achèteraient probablement du pain, des crackers, des pâtisseries, des céréales, ou des pâtes contenant du blé issu de cultures biotechnologiques s’ils sont produits selon des pratiques durables pour nourrir plus de personnes tout en utilisant moins de ressources comme le sol, ou les pesticides. »

« 50% des consommateurs ont entendu parler ou lu au moins ‘un petit peu’ sur le concept de durabilité pour la production alimentaire », ajoute Marianne Smith Edge, Vice-Présidente par intérim de IFIC.

Les chiffres sont en progression notable par rapport aux années précédentes. Voir plus de détails sur l’étude de l’IFIC ici et ici.