Monsanto investit dans la recherche laitue et melon

03/03/2014

Au terme d’un plan d’investissement ambitieux de plus de 4 millions d’euros sur 4 ans, Monsanto dispose d’un outil de pointe, vaste et moderne, pour sa station de recherche de Saint Andiol (13). De nouveaux équipements ont été ajoutés : 1,3 hectare de tunnels, 4 500m² de serres en verre, de nouvelles chambres de culture pour tester le comportement des plantes en présence de maladies ou d’insectes ravageurs.

Tous ces équipements permettent aux chercheurs, appelés « sélectionneurs », de développer de nouvelles variétés conventionnelles de semences potagères. Ils travaillent en toute sécurité et en préservant l’environnement, par exemple avec un recyclage des effluents et une performance énergétique accrue.

Cette extension renforce significativement les programmes de recherche de nouvelles variétés de laitue et de melon destinées au consommateur français. La marque Seminis a l’ambition de devenir un acteur important au service des producteurs de melon charentais. Pour la laitue, les nouvelles serres climatisées avec régulation de la lumière et de l’ombrage offrent des perspectives de recherche tout à fait nouvelles.

Par ailleurs, l’emploi a doublé sur ce site qui accueille désormais 38 salariés et reçoit une quarantaine de travailleurs saisonniers.