Le maïs OGM MON810 est un « OGM pesticide » !

Le maïs MON810¹, dont la culture en France fait l´objet d´un moratoire, est un maïs capable de se défendre seul contre les insectes qui le ravagent et peuvent réduire son rendement de 30 à 50%. Ce n´est pas un maïs qui contient ou produit des pesticides. C´est un maïs qui produit une protéine ayant des propriétés insecticides.

Le maïs MON810 est en effet un maïs dans lequel a été introduit un gène (présent dans une bactérie naturelle fréquente dans le sol) responsable de la production de la protéine Bt². Cette protéine purifiée, extraite de la bactérie, est d´ailleurs utilisée comme insecticide commercial depuis plus de 40 ans en agriculture biologique, en forêt, en arboriculture, en viticulture, sur pommes de terre et sur cultures maraîchères.

Cette protéine permet au maïs de se protéger par lui-même contre les insectes (la pyrale et la sésamie) ravageurs du maïs en France, tout en étant sans effet pour les autres organismes vivants (oiseaux, insectes bénéfiques, invertébrés, etc.) ou pour la flore, protégeant ainsi la biodiversité du champ, ou aux alentours.

Ces cultures ont ainsi l'avantage de permettre une lutte ciblée contre les insectes ravageurs, ce qui est difficile avec la plupart des insecticides chimiques qui lors de la pulvérisation détruisent d’autres insectes présents.

Le maïs OGM résistant à des insectes est donc une solution alternative à certains traitements insecticides des cultures.  L´appellation « OGM-pesticide » ne renvoie donc à aucune définition officielle, ni aucune réalité pratique, et n´a jamais été utilisée par les agronomes, les scientifiques ou les agriculteurs. 

 


  1. Les variétés de maïs contenant MON810 portent la marque YieldGard®
  2. Initiales de Bacillus thuringiensis, nom latin de la bactérie produisant cette protéine.