Le glyphosate, efficace et sans risque inacceptable pour la santé

13/05/2014

Inventé il y a 40 ans par les chercheurs de Monsanto, le glyphosate est l’un des désherbants les plus utilisés au monde.

Depuis 1974, il a été commercialisé sous de nombreux noms commerciaux, et est notamment la substance active de l’herbicide Roundup®, marque appartenant à Monsanto. Il est utilisé pour désherber un éventail très large de rotations de cultures, au premier rang desquelles le colza, le blé, l’orge, le maïs, le tournesol, la betterave à sucre ou encore les prairies. Il est également utilisé pour le contrôle des mauvaises herbes en arboriculture fruitière et vigne.

Le glyphosate agit de manière efficace, en pénétrant jusqu’aux racines et bloquant le métabolisme de certains acides aminés présents dans les mauvaises herbes.

Par ailleurs, il permet aux agriculteurs de semer directement dans les chaumes sans perturber le sol de la parcelle, et a donc remplacé, dans un nombre important d’exploitations, le désherbage mécanique (techniques de non-labour). Il a ainsi permis d’améliorer considérablement les rendements et les pratiques agricoles

Le profil toxicologique favorable du glyphosate explique aussi son important succès. Si les produits à base de glyphosate sont très actifs sur les végétaux, le glyphosate ne dispose pas des mêmes voies métaboliques sur les animaux. 

De plus, le glyphosate perd son activité au contact du sol, ce qui permet de rapidement replanter. Il se dégrade ensuite facilement dans le sol comme dans l’eau. Cet aspect et le profil toxicologique et écotoxicologique favorables du glyphosate ont d’ailleurs été reconnus par les instances réglementaires de l’Union européenne dont l’autorisation datant de 2002 fait actuellement l’objet d’une réévaluation, conformément au cadre de travail établi par l’Union européenne.

Pour une documentation complète sur le glyphosate, son utilité et sa sécurité d’emploi, rendez-vous sur www.glyphosateeu.fr (français) ou www.glyphosate.eu (anglais).