La Pomme de Terre NewLeaf

En 1995, Monsanto a obtenu les autorisations réglementaires américaines concernant la mise sur le marché de la pomme de terre NewLeaf™, pomme de terre Russet Burbank améliorée par la biotechnologie dans le but d’être protégée contre le doryphore. L’autorisation canadienne a été obtenue en 1996. La pomme de terre NewLeaf™ utilisait les propriétés de bactéries naturelles trouvées dans le sol et connues sous le nom de Bacillus thuringiensis (Bt) afin de se protéger contre le doryphore, ravageur de la culture.

Les années suivantes, d’autres variétés Bt, dont la NewLeaf™ Atlantic et la NewLeaf™ Superior, ont également été approuvées et commercialisées aux Etats-Unis et au Canada. Toutes ces variétés Bt ont permis de remplacer environ 40 % des insecticides, apportant des avantages considérables aux cultivateurs et à l’environnement.

En 1998 et 1999, Monsanto a obtenu une autorisation réglementaire complète des Etats-Unis et du Canada concernant d’autres pommes de terre génétiquement modifiées : la NewLeaf™ Plus pour la Russet Burbank et la NewLeaf™ Y pour les variétés Russet Burbank et Shepody. Ces nouveaux produits ont apporté aux cultures une résistance de la pomme de terre au virus de l’enroulement et au virus Y, respectivement, en plus de la protection contre les insectes. Ces nouvelles technologies ont également offert aux cultivateurs la possibilité de remplacer 80 % en moyenne des insecticides utilisés pour cultiver ces variétés.

Mais en 2001, Monsanto a pris la décision de concentrer son programme biotechnologique sur quatre cultures clés : le maïs, le soja, le blé et le coton. Des programmes en cours concernant de nombreuses autres cultures, dont les pommes de terre, ont été réduits. Les ventes et le marketing des variétés de pommes de terre NewLeaf™ ont été suspendues, mais ces produits restent entièrement approuvés aux Etats-Unis et au Canada.

La culture de la pomme de terre représente une part importante de l’agriculture et, un jour peut-être, Monsanto sera de nouveau sur le marché de la pomme de terre. La demande du marché sera un des facteurs de cette décision.