Agriculture en Europe : l’innovation au service de la sécurité alimentaire

21/08/2014

Le 6 mai 2014, en marge de la réunion des ministres de l’agriculture des pays membres de l’Union Européenne, 11 associations professionnelles agricoles et agro-alimentaires ont présenté plusieurs recommandations, réunies dans un rapport intitulé « Vision commune pour le déblocage du potentiel agricole au sein de l’UE ».

Dans ce document, les onze associations soulignent avant tout l’importance de la sécurité alimentaire à l’échelle européenne et mondiale, tout en mettant l’accent sur la défense de l’environnement et de la durabilité. Elles insistent également sur le fait que la filière agricole participe activement à l’emploi et à la croissance. Enfin, cette « vision commune » réunit ces associations autour de la notion centrale d’innovation.

Les recommandations présentées le 6 mai visent donc directement les décideurs européens, et tendent à donner un nouveau souffle au secteur agroalimentaire en se basant sur trois axes principaux: le soutien à l’innovation, la durabilité socio-économique, et la défense d’une politique plus responsable.

Le premier axe concerne le soutien à l’innovation. Les onze associations souhaitent voir l’innovation portée au cœur de la politique agricole européenne, à travers le soutien aux technologies innovantes, ayant permis selon elles d’améliorer la compétitivité du secteur agricole. Afin d’atteindre cet objectif, les associations signataires demandent un soutien financier plus important aux institutions agricoles européennes, et une protection accrue de la propriété intellectuelle.

Le second axe est celui de la durabilité économique, écologique et sociale, qui doit, à leur sens, être intégrée dans chaque mesure prise par l’UE pour le secteur agroalimentaire, selon le groupe d’associations. La création et la protection des emplois (et notamment ceux des jeunes) dans l’industrie agroalimentaire, ainsi que la création d’une Food Knowledge and Innovation Community, font également partie des recommandations proposées aux décideurs européens.

Dans un troisième temps, les recommandations s’articulent autour de la défense d’une politique plus responsable. Pour le groupement d’associations présent le 6 mai à Athènes, il est nécessaire pour l’Europe de devenir ou redevenir une région innovante, d’améliorer le fonctionnement du marché commun et l’accès aux produits innovants. En ce sens, les associations proposent des mesures telles que la réduction de la charge administrative qui pèserait sur le secteur, une coopération régulière avec les pays en voie de développement, ou encore une communication plus importante en direction des populations, notamment concernant la sécurité des produits mis en circulation.

Ces recommandations représentent donc un engagement fort pour l’avenir de la part de ces onze associations, qui font partie d’un secteur employant à l’heure actuelle plus de 30 millions de personnes au sein de l’UE.

Sources (en anglais)

Communiqué de presse : Europe’s Agri-Food Businesses call for an EU policy shift towards innovation

Food for Thought : A vision for unlocking the potential of agriculture and the food industry in the EU, April 2014