Gary Rinehart

Les enquêteurs de Monsanto ont pris contact avec Gary Rinehart à la suite d'une information relative à une contrefaçon de brevet dans une exploitation dont il était propriétaire. Les enquêteurs ont remarqué des semences en sacs marron dépourvus de marquage (ce qui indique généralement des semences conservées) en cours de déchargement sur quelques champs et ont demandé à qui ils devaient s'adresser au sujet de l'exploitation. Le fils de Gary Rinehart, Jeremy, les a orientés vers son père, dans le magasin qu'il exploite. Dans le magasin, Gary Rinehart a reconnu qu'il était métayer avec son frère. Par ailleurs, il ne s'est pas montré coopératif. Il s'est mis en colère, attirant l'attention des autres personnes présentes dans le magasin, obligeant les représentants de Monsanto à quitter les lieux. Ils ont été présents pendant moins de deux minutes.

Sachant qu'il y avait des semences conservées dans l'exploitation et compte tenu de la déclaration de Gary Rineheart selon laquelle il était métayer avec son frère, Monsanto a déposé plainte contre lui. Nous avions essayé de discuter de la question avec lui dans le magasin mais il ne s'est pas montré coopératif. Les actions en justice sont un moyen juridique (souvent le seul) lorsqu'une des parties dans un conflit refuse de coopérer.

Dans le cadre de l'action en justice, les avocats de Monsanto ont présenté une déclaration sous serment indiquant que les enquêteurs avaient observé Gary Rinehart conduisant une camionnette utilisée pour transporter les semences conservées. Gary Rinehart a rejeté cette allégation. Nous avons admis cet argument et avons établi que c'est son neveu, Tim, qui avait planté les semences conservées sur le terrain de Gary Rinehart. Nous avons abandonné les poursuites contre Gary Rinehart.

Monsanto a fini par parvenir à un accord pour régler l'affaire avec Tim Rinehart. Le règlement impliquait que Tim Rinehart s'engageait à payer les semences qu'il avait plantées. Il est intéressant de noter que Tim Rinehart n'a jamais respecté l'accord conclu. Le litige avec Tim Rinehart n'est toujours pas réglé à ce jour. Monsanto n'a pas perçu un seul cent et cette exploitation n'a toujours pas la licence lui permettant d'utiliser cette technologie.