Étiquetage du lait – Monsanto est-elle opposée à l’étiquetage-vérité ?

Monsanto‘s Posilac brand dairy product was acquired by Eli Lilly in 2008.  Given the long association of Monsanto with this product – its development, approval and commercialization –relevant articles will continue to be posted on our Web Page. Information on the acquisition by Eli Lilly can be found at

Eli Lilly and Company to Acquire Monsanto's POSILAC Brand Dairy Product and Related Business

Monsanto Company Completes Sale of POSILAC Bovine Somatotropin and Related Business

-----

L’étiquetage du lait fait actuellement l’objet de vives controverses et discussions dans de nombreux États américains. Dans le courant de l’année dernière, plusieurs États ont ainsi promulgué diverses mesures destinées à réglementer l’étiquetage du lait en fonction de sa teneur en somatotropine bovine recombinée (STBr). 

Le produit STBr de Monsanto, Posilac, est un supplément de l’hormone bovine naturelle STB qui, lorsqu’elle est administrée à des vaches, permet à celles-ci de produire davantage de lait. De nombreux producteurs laitiers utilisent Posilac pour produire davantage de lait avec moins de vaches. Le lait issu des vaches traitées est identique à celui produit par des vaches non traitées. Aucun laboratoire dans le monde n’a pu démontrer une quelconque différence entre le lait produit par une vache traitée au Posilac et le lait produit par une vache non traitée. De fait, le lait produit par les vaches traitées est tout aussi sûr que le lait des vaches non traitées. Ce constat a été confirmé par la Food and Drug Administration, l’Organisation mondiale de la santé, l’American Medical Association, l’American Dietetic Association et les agences de réglementation de 30 pays.

Certains consommateurs préfèrent acheter du lait issu de vaches non traitées à la STBr. Monsanto respecte ce choix, mais nous voulons nous assurer que les consommateurs disposent bien de toutes les informations requises pour prendre leur décision en toute connaissance de cause. Nous ne sommes pas contre l’étiquetage précis du lait – même lorsque l’étiquette stipule que le lait est exempt de STBr.

Malheureusement, avides d’exploiter des peurs infondées, de nombreux transformateurs de lait ont étiqueté leur lait de manière à suggérer que le lait des vaches traitées à la STBr est nocif ou, d’une façon ou d’une autre, différent du lait issu de vaches non traitées. Nous tenons plus que tout à la sécurité de nos produits, c’est pourquoi nous sommes partisans de mesures législatives imposant un étiquetage COMPLET et PRÉCIS du lait. Nous ne sommes pas les seuls à poursuivre cet objectif. Les directives d’étiquetage publiées par la Food and Drug Administration stipulent que le lait qui n’est « pas issu de vaches traitées à la STBr » doit aussi porter la mention suivante : « Aucune différence significative n’a été démontrée entre le lait issu de vaches traitées à la STBr et le lait issu de vaches non traitées à la STBr ». Il s’agit simplement d’une question d’honnêteté en matière d’étiquetage.

Lorsque nous estimerons qu’un étiquetage est fallacieux, nous prendrons aussitôt contact avec la Federal Trade Commission pour lui faire part de notre inquiétude. Nous pensons que ces deux activités sont tout à fait cohérentes, puisque nous sommes tout autant soucieux de défendre nos produits que d’apporter notre soutien à nos clients agriculteurs.