Maïs MON810 : les agriculteurs français auront-ils un jour le choix de cultiver avec OGM ?

22/12/2009

LYON (France), le 22 décembre, 2009 – Monsanto a bien noté la finalisation par le Haut Conseil des Biotechnologies de l’avis sur le maïs MON810, maïs génétiquement modifié résistant aux insectes ravageurs, et salue cette réalisation marquant le redémarrage tant attendu du processus réglementaire d’évaluation des OGM en France.

La lecture rapide de cet avis permet de dire que le comité scientifique confirme que ce maïs est sûr vis-à-vis de la santé et de l’environnement. C’est ce qu’avaient toujours été les conclusions d’une trentaine d’expertises scientifiques françaises et européennes depuis 1998, date de l’autorisation initiale de cultiver des variétés de maïs MON810 dans l’Union Européenne.

A l’opposé, les considérations du Comité économique, éthique et social (CEES) du HCB nous semblent complètement éloignées de toute réalité agricole. « MON810 est probablement l’un des maïs OGM les plus cultivés dans le monde depuis plus de 10 ans. De nombreuses études socio-économiques indépendantes ont été menées dans plusieurs régions du monde. Elles documentent sans ambigüité, y compris en France, les raisons du choix des agriculteurs pour ces variétés : augmentation de rendement, meilleure qualité sanitaire du grain, économie d’insecticides et d’énergie fossile.» précise Olivier Soulié, Responsable Marketing Europe du Sud. Alors que les bénéfices socio-économiques du MON810 sont largement explicités, les objections du CEES semblent très spéculatives, et restent des interrogations niant une importante pratique de terrain.

Monsanto, qui n’a pas été invité à présenter son dossier, va examiner avec soin l’avis et décidera ultérieurement si elle doit exprimer une analyse plus approfondie.

Cette variété OGM, parmi les plus connues, probablement la plus étudiée scientifiquement par beaucoup d’universités, de centres de recherche et d’institutions indépendantes, a bénéficié de nombreux avis favorables dans le monde entier. « Il sera intéressant d’analyser la posture française qui, après avoir avancé des raisons scientifiques pour justifier la suspension de la culture sur son territoire en février 2008, pourrait invoquer désormais des raisons socio-économiques. » ajoute Olivier Soulié.

Rappelons que les variétés de maïs MON810 sont cultivées dans de nombreux pays, y compris l’Union Européenne, sur environ 37 millions d’hectares. Les agriculteurs – dont des français qui les ont cultivées avec succès en 2007 – considèrent que les avantages agronomiques et socio-économiques sont nombreux et avérés. Ils montrent bien que ces maïs OGM font partie de l’agriculture durable de demain. Il est regrettable que les agriculteurs français n’aient toujours pas la possibilité de faire ce choix.

 

 

A propos de Monsanto
Monsanto Company est un fournisseur mondial de premier ordre de solutions technologiques et de produits agricoles qui améliorent la productivité des exploitations agricoles et la qualité des produits alimentaires. Monsanto a pour ambition de permettre à des exploitants de petites ou de grandes propriétés agricoles de produire davantage sur leurs terres tout en améliorant la conservation des ressources naturelles de notre planète, comme l'eau et l'énergie. Pour en savoir plus sur nos activités et nos engagements, veuillez consulter les sites :
www.monsanto.com/global/fr/  et www.monsanto.com . Suivez-nous sur Twitter®, à la page www.twitter.com/MonsantoFrance  ou sur Facebook® à la page www.facebook.com/MonsantoCo, ou inscrivez-vous pour recevoir notre lettre d’information RSS Feed : News Release RSS Feed