Monsanto accueille très favorablement la décision de la Cour de cassation dans une affaire de destruction d’expérimentations au champ

27/03/2013

LYON —27 mars 2013—Monsanto accueille favorablement la décision de la Cour de cassation, annoncée aujourd’hui, de rejeter l’appel de huit activistes inculpés dans une affaire de destruction d’expérimentations menées par Monsanto.

La décision de la Cour de rejeter le pourvoi en cassation des activistes confirme formellement le verdict de l’année dernière, formulé par la Cour d’appel de Poitiers, qui condamnait les huit activistes et leur infligeait des dommages et intérêts. Les juges ont ordonné de payer ces dommages à Monsanto, ainsi qu’au propriétaire du terrain dont la propriété a été violée. Des amendes ont également été prononcées dans le cadre de l’action publique menée par le Procureur.

Parmi les personnes condamnées pour cette destruction figure José Bové, un activiste en relation avec le groupe des « faucheurs volontaires ». 

« L’agriculture joue un rôle important dans nos vies. Nous respectons le droit de chacun d’exprimer son opinion sur ces sujets. Mais nous pensons que cette décision envoie le message très fort que les destructions délibérées ne constituent pas un moyen acceptable de protester, » indique Catherine Lamboley, Directrice commerciale semences de Monsanto SAS en France. « Alors que tous les agriculteurs du monde s’efforcent de produire une alimentation pour satisfaire une population en croissance, ce verdict met en avant l’importance de l’innovation en agriculture qui ne peut être possible que grâce à un système réglementaire efficace et fondé sur la science ».

« En France et à travers l’Europe, Monsanto continue de répondre aux besoins des agriculteurs en leur proposant des solutions efficaces comme les semences conventionnelles hybrides de maïs et de colza, ainsi que des semences potagères » ajoute-t-elle.

« Monsanto ne mène plus aucune expérimentation au champ avec des cultures génétiquement modifiées en France, et n’a pas l’intention de les commercialiser en France et dans d’autres pays tant qu’il n’y a pas de support des consommateurs et des instances politiques, et qu’il n’y a pas dans ces pays un système réglementaire efficace et basé sur la science. Aucune de ces conditions ne s’appliquent en France à ce jour » explique-t-elle.

 

Pour plus d’information:

Yann Fichet, Monsanto SAS, +33 472 14 40 19

 

Contact

Service  Presse  – Tél. : 04 72 14 41 14 – Mail : service.presse@monsanto.com

 

A propos de Monsanto

Monsanto Company est un fournisseur mondial de premier ordre de solutions technologiques et de produits agricoles qui améliorent la productivité des exploitations agricoles et la qualité des produits alimentaires. Monsanto a pour ambition de permettre à des exploitants de petites ou de grandes propriétés agricoles de produire davantage sur leurs terres tout en améliorant la conservation des ressources naturelles de notre planète, comme l'eau et l'énergie. Pour en savoir plus sur nos activités et nos engagements, veuillez consulter les sites : www.monsanto.fr  et www.monsanto.com . Suivez-nous sur Twitter®, à la page www.twitter.com/MonsantoFrance

ou sur Facebook® à la page www.facebook.com/MonsantoCo, ou inscrivez-vous pour recevoir notre lettre d’information RSS Feed : News Release RSS Feed